Anubis

Anubis Vega-Rua

Responsable de laboratoire

Anubis Vega Rúa est responsable du Laboratoire d’Etudes sur le Contrôle de Vecteurs à l’Institut Pasteur de Guadeloupe (Antilles Françaises) depuis 2015. Elle a effectué deux Master 2 (2008 et 2011) à l’Université de la Havane (Cuba) et à l’Université Pierre & Marie Curie (Paris, France). Elle est titulaire d’un doctorat en entomologie médicale et virologie (2015) effectué à l’Institut Pasteur à Paris. De retour dans les Caraïbes, Anubis renforce les collaborations dans la région et au sein du réseau international des Instituts Pasteur via le développement de plusieurs projets de recherche qui visent à améliorer les stratégies de surveillance et de contrôle de vecteurs, en particulier Aedes aegypti, avec des approches innovantes.

Margaux

Margaux Mulatier

Post-doctorant

Margaux s’intéresse aux composés volatils impliqués dans la communication chimique chez les moustiques vecteurs, notamment aux odeurs utilisées par le moustique dans le processus du choix de l’hôte, ou encore de la sélection d’un site d’oviposition.

Durant sa thèse, réalisée entre l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et le CNRS de Montpellier, elle s’est interessée aux facteurs physiologiques propres au moustique qui peuvent modifier sa capacité à détecter les odeurs, son comportement, mais aussi impacter  l’efficacité des outils de lutte.

Son projet à l’Institut Pasteur s’inscrit dans la volonté du laboratoire de développer des méthodes de lutte alternatives aux insecticides pour lutter contre Aedes aegypti. Pour cela, Margaux recherche des composés naturels présents dans les gites larvaires qui attirent les femelles pour pondre leurs oeufs et s’intéresse à leur origine (bactérienne, végétale, immatures conspécifiques), dans le but d’identifier des candidats potentiels qui pourraient être utilisés dans l’élaboration de pièges olfactifs.

IMGP7175

Lyza Hery

Doctorante

Lyza s’intéresse aux paramètres physico-chimiques et aux communautés microbiennes des gîtes larvaires et leurs impacts sur le microbiome, la compétence vectorielle et la survie du moustique Aedes aegypti en Guadeloupe et en Guyane Française.

Elle a obtenu une licence Biochimie-Biologie en Guadeloupe et après son master 2 Recherche, spécialité́ Biologie Cellulaire Physiologie et Pathologie de l’Université́ de Bordeaux, elle décide de s’intéresser à des problèmes de santé publique concernant son île. Grâce à la bourse doctorale régionale de Guadeloupe qu’elle a décrochée en Février 2017, elle réalise sa thèse en étroite collaboration avec l’Institut Pasteur de Guyane et l’INRS- Institut Armand Frappier, au Canada.

IMGP7179

Christelle DELANNAY DOLLIN

Technicienne supérieure de laboratoire

Christelle a obtenu son Master en Biologie Santé parcours « Microbiologie Tropicale » en 2008 à l’Université des Antilles. Elle a rejoint l’équipe d’Etudes sur le Contrôle des Vecteurs de l’Institut Pasteur de Guadeloupe pour effectuer son stage de master 2. Après deux années dans l’enseignement, elle a rejoint de nouveau le laboratoire (2010), où elle réalise des expériences dans le cadre des projets de recherche et participe aux  activités de gestion du laboratoire.

Anciens Membres

Antoine Boullis Post-doc de 2018 à 2020